Le programme des Heures Bleues 2020


PROGRAMME DU FESTIVAL LES HEURES BLEUES 2020

Le programme des soirées se montre volontairement éclectique afin de permettre au plus grand nombre de découvrir plusieurs aspects des arts musicaux, théâtraux et lyriques.

Le spectacle principal a lieu vers 21 heures 30′ tandis que le public, accueilli dès 18 heures 30′, écoutera des impromptus musicaux ou théâtraux, tout en profitant des espaces conviviaux de restauration proposés dans le domaine, d’exposition et de la librairie du Château.

Mercredi 1er juillet

Vers 20h00 Impromptu musical : Ritournelles,
par le Guinguette Hot Club

21h30 
À Marseille un soir,
de Georges Crescenzo

Jeudi 2 juillet

Vers 20h00 Impromptu théâtral Un soir au bar de la marine,
Compagnie « Dans la cour des grands »

Vers 21h30
Chants populaires de la Méditerranée par la Compagnie Rassegna

Vendredi 3 juillet

Vers 20h00 Impromptu musical
« In vino Délyr »

Vers 21h30
Récital de piano classique et métissé,
par Shani Diluka

Samedi 4 juillet

Vers 20h00 Impromptu musical et vitaminé
Fanfare « Fiera Brass »

Vers 21h30
Opéra pour tous
par « Les musiciens du Fauvery« , avec l’Orchestre de chambre du Haut-Var

Des expositions extérieures picturale et photographique accompagneront le Festival Les Heures Bleues 2020.

L’esprit du Festival Les Heures Bleues s’inscrit donc dans l’objectif de conjuguer arts et culture aux déambulations parmi les œuvres d’art exposées au Château ou sur l’espace festivalier, et aux dégustations culinaires proposées soit au Restaurant du Château Saint-Antoine, soit auprès de Food-trucks thématiques.

LES SOIRÉES A L’AFFICHE…

Mercredi 1er juillet 2020

À partir de 18h30 : Expositions, librairie, bar, food-trucks et restauration

Vers 20h00 : Impromptu musical : Ritournelles, par le Guinguette Hot Club

À 21h30 : À Marseille un soirde Georges Crescenzo

À Marseille un soir est une comédie musicale en 2 actes, 10 scènes et 24 chansons. Un voyage moderne de deux heures au cœur de ce qui fut l’apothéose de la culture populaire des années 30 : les opérettes marseillaises.
L’action se situe après la fin de l’Alcazar du cours Belsunce. Le Marseille traditionnel et celui du devenir se télescopent.
Le jeune premier Titin est toujours amoureux de Miette, qui n’existe plus, comme le Marseille de ce temps.
Il va la chercher de par les ports et les guinguettes, au travers de toutes ces merveilleuses chansons du répertoire marseillais, dont les auteurs Scotto, Sarvil, Sellers sont aujourd’hui reconnus comme les maîtres du genre.

Jeudi 2 juillet 2020

À partir de 18h30 : Expositions, librairie, bar, food-trucks et restauration

Vers 20h00 : Impromptu théâtral : Un soir au bar de la marine, évocation déambulatoire à la gloire de Marcel Pagnol, par la Compagnie « Dans la cour des grands ».

Vers 21h30 : « Chants populaires de la Méditerranée » par la Compagnie Rassegna en sextet.

La compagnie interroge depuis près de vingt ans les patrimoines musicaux de Méditerranée. En constante évolution, elle se nourrit des airs qui accompagnent le quotidien des hommes autour – et au cœur – de cette mer, en proposant toujours des interprétations neuves et inventives. Sur scène les artistes, compagnons de longue route, concentrent leur répertoire autour de chants venus de Sicile, d’Espagne, de l’ouest Algérien ou d’Occitanie. Chanteurs-musiciens croisent avec complicité et expérience leurs héritages, rythmes, poèmes et mélodies, pour transposer la force et la spontanéité des réunions musicales informelles.

Vendredi 3 juillet 2020

À partir de 18h30 : Exposition, librairie, bar, food-trucks et restauration

Vers 20h00 : Impromptu musical : « In vino Délyr », un duo vocal décalé avec la soprano Sylvie Marin et le chanteur Bruno Duchâteau, sur une mise en scène Luc Chareyron.

Vers 21h30 : Récital de piano classique et métissé

Par Shani Diluka, l’une des 10 meilleures pianistes classiques du Monde. Interprète « hors norme  » (Figaro) dotée d’une « virtuosité ailée » (Classica), « l’une des plus grandes de sa génération » (Piano Magazine), Shani Diluka fait le pont entre l’Est et l’Ouest, entre son piano et l’écriture de poésie. Elle représente une vision novatrice de la musique classique dans un monde ouvert et métissé tout en transmettant l’héritage qu’elle a reçu de grands maîtres.

Samedi 4 juillet 2020

À partir de 18h30 : bar, food-trucks et restauration

Vers 20h00 : Impromptu musical et vitaminé : Fanfare « Fiera Brass »

Vers 21h30 : Opéra pour tous

Par « Les musiciens du Fauvery« , avec l’Orchestre de chambre du Haut-Var, sous la direction de Philippe Allegrini, avec Arnaud Hervé, ténor, Monique Borrelli, soprano, Bruno Picaudé, baryton, et Marie Pons, mezzo-soprano. Une soirée pour découvrir et apprécier quelques-uns parmi les plus grands airs du répertoire : Puccini, La bohème, Madame Butterfly, Tosca ; Verdi, Rigoletto, La Traviata ; Mozart, Cosi fan tutte, Les noces de Figaro, La flûte enchantée ; Gounod : Mireille.


Festival artistique à Marseille

%d blogueurs aiment cette page :