Redémarrage des salles de concert : Mikko Franck clarifie les nouvelles règles

Au sommaire de « Diapason » du mois de mai, le patron du Philharmonique de Radio France nous aide à comprendre à quoi ressembleront les concerts de demain… avec une bonne dose d’humour.

Merci à « Diapason » de nous faire partager cela sur Internet:
Cliquez ici pour lire l’article original

Je me suis permis, j’espère que la rédaction de ‘Diapason » ne m’en tiendra pas rigueur, de reprendre entièrement le texte ci-dessous.

Au sommaire de Diapason du mois de mai, le patron du Philharmonique de Radio France nous aide à comprendre à quoi ressembleront les concerts de demain... avec une bonne dose d'humour.

C'est aujourd'hui que le Premier ministre présentera un plan de déconfinement impatiemment attendu par tout le pays, et avec une grande anxiété par le monde du spectacle, menacé de ne pas pouvoir redémarrer normalement durant plusieurs mois. Face à la multiplication des rapports scientifiques contradictoires et des rumeurs véhiculées par une presse sans scrupules, Mikko Franck, directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dont l'interview paraît dans notre numéro du mois de mai, s'est livré à un formidable effort de synthèse, qu'il a publié hier soir sur son compte Facebook. Nous le traduisons et le reproduisons ici avec l'aimable autorisation du Maestro.

« J'ai lu les annonces concernant la règlementation bientôt applicable au domaine du spectacle vivant, et c'est désormais parfaitement clair pour moi :

• Tous les festivals sont interdits jusqu'à la mi-juillet, à l'exception de ceux qui ne le sont pas et de ceux qui le seront également après cette date. Ceci ne s'applique pas aux petits ou aux grands festivals, et encore moins aux moyens.
• Sur scène, les musiciens devront se placer à distance les uns des autres. Elle sera exactement de 2 mètres, sauf dans les cas où elle doit être de 1 mètre ou 1,5 mètres, ou quand il est demandé aux musiciens de se donner l'accolade. MISE A JOUR : Cette distance peut également être fixée à 6 pieds (1,8288 mètres).
• Le port du masque est obligatoire. Le masque devra couvrir la bouche et le nez, sauf dans les cas où il n'est pas nécessaire. Il suffira alors qu'il couvre les yeux. Aucun autre vêtement n'étant mentionné, leur port ne semble pas obligatoire.
• La prochaine saison débutera au plus tard le 1er septembre 2020, mais pas avant le 1er janvier 2021. Ces dispositions pourraient être modifiées dans le cas où la saison en cours ne se serait toujours pas achevée.
• Les vents ne devront pas souffler dans leurs instruments, mais uniquement les sucer. De cette façon, aucune particule ne pourra être véhiculée dans l'air de l'auditorium, que cette aspiration nettoiera au contraire de la pollution des cordes (et tout particulièrement des contrebasses). De même, il est recommandé aux chanteurs de se contenter d'inhaler au moment d'émettre un son. Toute exhalaison est strictement prohibée, sauf si vous en avez reçu l'autorisation écrite dans votre pays de résidence. MISE A JOUR : Cette autorisation peut désormais être téléchargée sur vos smartphones, mais uniquement pour les pays participant au programme.
• La moitié des cordes devra jouer en tenant l'archet de la main gauche. L'efficacité de cette mesure afin de stopper le virus n'est pas démontrée, mais cela donne un très joli mouvement.
• Les cachets artistiques seront impérativement honorés, sauf quand ils ne devront pas l'être. Dans une telle situation, il pourra être demandé aux artistes de s'acquitter d'une amende au titre des concerts annulés.
• Les voyages internationaux seront autorisés, sauf entre deux pays. Est également autorisé tout voyage qui n'implique pas de déplacement entre ou à l'intérieur des villes. Les voyages de votre chambre au salon restent tolérés, dans la mesure où votre épouse/époux vous en aura délivré l'autorisation écrite. Les célibataires seront tenus d'attendre la venue d'un notaire assermenté qui validera le formulaire. MISE A JOUR : Ce service n'est pas disponible sur smartphone.
• Tout concert devra se tenir devant une salle pleine. Les sièges devront être laissés vides, les spectateurs s'asseyant sur les genoux les uns des autres. Nous recommandons de placer les personnes les plus lourdes en dessous. Afin d'éviter toute contestation, des balances seront mises à disposition dans les auditoriums.
Quelque chose m'aurait-il échappé ? »

Laisser un commentaire