Le Château Saint-Antoine :
un lieu qui vaut le détour

Au cœur du 11ème arrondissement de Marseille, le Château Saint-Antoine programme toute l’année des événements et conférences culturels et artistiques pour tout public

C’est en 2016 que La Grande Loge de France se propose de racheter le château. La première pierre d’un ensemble de temples maçonniques est posée en novembre 2016 et l’édifice est inauguré le 2 juin 2018. 
Hôtel de la Grande Loge de France à Marseille, le Château Saint-Antoine est dédié à la réflexion, à la fraternité et à la spiritualité. 
Chacun se retrouve au Château Saint Antoine. Femmes et hommes, Francs-Maçons(-nes) ou non, voisins et amis, ceux qui aspirent au plaisir d’être-ensemble.

Aujourd’hui au Château Saint Antoine

La Librairie de l’Orient :Choisissez, Michel vous conseille au Comptoir du livre…

Un déjeuner au Château Saint Antoine: Fred et son équipe accueillent les membres et leurs invités…

La Loge Saint Jean d’Ecosse: Conférences publiques  toute l’année – Rencontres et repas avec les intervenants.

Pour en savoir plus:

Pour commencer, le site du château Saint-Antoine.

Les événements du Château Saint-Antoine, c’est par ici :  sa page Facebook.

L’histoire du Château Saint Antoine, c’est par là : autre page Facebook

Le Château Saint Antoine, avant cela…

Le Château Saint-Antoine est une bastide d’inspiration italienne  construite en 1792 sous le nom « La Rousse ». Evoqué dans « Le Château de ma mère » de Marcel Pagnol, il est aussi la mémoire du commandant Guy de Robien, mort au combat en janvier 1915. 
À partir de 1988, propriété de la ville de Marseille, le château se dégrade malgré le soutien d’une association. A l’état de ruine, il sert de lieu d’entraînement pour le Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale 

Vous pouvez aussi retrouver des éléments sur l’histoire du Château sur le site « Coeur de Provence »:
Pagnol et le parcours des châteaux
Le Commandant de Robien ou Roch Bihan
Un peu d’histoire sur le Commandant de Robien

Et sur le site « Made in Marseille »:
Découvrez les « Châteaux Pagnol » et marchez sur les pas de l’enfant du pays